Un patron pour l’Unicef

Dirigeant d’une entreprise mulhousienne, Jean Harang dit adieu aux chocolats et au calendrier accompagnant les vœux du Nouvel An. Le budget sera donné à l’Unicef.
Jean Harang, patron de l’entre-prise Dyctal à Mulhouse, a été ému par l’Unicef. Du coup, il a décidé de consacrer le budget cadeau et fête de fin d’année de son entreprise à aider cette grande or-ganisation qui s’occupe des enfants du monde entier. «Il existe encore des créneaux où la bonne volonté et l’imagination peuvent permettre aux entreprises d’être vraiment solidaires au sein d’une communauté humaine qui génère encore tant de malheur et de pauvreté », constate ce patron qui s’est déjà beaucoup investi dans le soutien au sport. L’idée lui est venue alors qu’il pré-parait la fête de Noël de son entre-prise. Il a fait ses comptes. Cadeaux, repas et autres gestes festifs allaient lui coûter quelque 4000 euros.
Un coup de coeur contagieux « Je me suis rappelé que mon ami Claude Simet, président de l’Unicef Mulhouse nous parle chaque
année de la détresse des enfants. J’ai eu le déclic. J’en ai parlé aux 76 salariés de mon entreprise et tous ont été d’accord pour que cet argent soit reversé à cette organi-sation. » À ses clients qui pourraient s’étonner de ne rien recevoir en guise d’étrennes, il répondra : « Votre cadeau, c’est le cadeau aux en-fants. » «Je suis sûr qu’ils seront contents d’être complices et solidaires », assure Jean Harang. Mais il a décidé d’aller plus loin, persuadé que son coup de coeur sera contagieux. Il a décidé de mettre la Chambre de commerce et d’industrie Sud Alsace Mul-house dans le coup. Le chèque de 4000 €. sera offi-ciellement remis à l’Unicef le 17 décembre dans ses locaux. Le président Marbach est séduit par l’initiative et, à son tour, il a assuré Jean. Hareng qu’il s’investira pour qu’elle s’étende à d’autres entre-prises de la circonscription.

CONTACTER Jean Harang au 03.89.60.66.00

Quand une entreprise citoyenne se décide à agir concrètement pour venir en aide aux enfants.

BOUCLETTE UNICHEFS 2010_Page_006